Un aperçu des traditions et de la culture au Portugal

Le Portugal est un pays à prédominance catholique romaine avec une éthique familiale très unie. Sa riche culture résulte de nombreuses influences, notamment celtiques, lusitaniennes, phéniciennes, germaniques, wisigothes, vikings, juives sépharades et mauresques. Au cours des dernières décennies, le pays a connu une renaissance dans le domaine des arts et les villes de Lisbonne, Porto et Guimarães ont toutes été désignées capitales européennes de la culture.

De l’art

Les Portugais ont une appréciation profonde de l’art. Des villes comme la capitale Lisbonne, la « deuxième ville » de Porto, Braga, Guimarães et la ville universitaire de Coimbra abritent de nombreux musées. Les petites municipalités ont leurs propres collections. À moins qu’il ne s’agisse du plus petit village, il y a toujours une zone réservée aux expositions d’art local. Souvent, cela peut être dans ou à proximité de la caméra municipale de l’hôtel de ville.

Si vous avez la chance de voyager au Portugal ne manquez pasl’Arte AFK, situé au nord du centre-ville de Lisbonne, notamment si vous aimez la peinture et la photographie. La galerie présente des artistes nationaux et internationaux, établis et émergents.

Music

Le fado, la musique et la danse folkloriques sont les formes d’expression musicale les plus importantes du Portugal. En fait, le fado est sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Traduit par « destin » ou « destin », il se caractérise par des airs et des paroles lugubres, souvent sur la mer, et est lié au concept de saudade, un mot connotant le mal du pays, le désir ardent et la nostalgie.

Deux variétés principales existent. Le style de Lisbonne est plus populaire et applaudi par les applaudissements, tandis que celui de Coimbra est plus raffiné. Pour montrer son appréciation, seul un raclement de gorge discret est approprié. L’importance du fado est confirmée par le fait qu’à la mort en 1999 d’Amália Rodrigues, la « reine du fado », trois jours de deuil national ont été déclarés.

Même la plus petite ville du Portugal a une place, souvent à côté de l’église, pour les présentations du folklore régional. Les participants vêtus de vêtements colorés chantent des chansons traditionnelles et exécutent des danses séculaires accompagnées d’instruments tels que la guitare, la mandoline, la cornemuse, l’accordéon, le violon et la batterie.

Cuisine

Dans une discussion sur la cuisine portugaise, le point de départ doit être le bacalhau, la morue salée qui a été au centre de l’alimentation du pays pendant des siècles. Les autres sélections de poissons populaires comprennent les sardines, le homard, les crevettes, le poulpe, l’anguille, la dorado et le robalo. Le porc, en particulier le cochon de lait rôti, est très apprécié, de même que la chèvre et, selon les régions, certaines viandes de gibier. Pour le goût plus apprivoisé, le bœuf, la dinde et le poulet sont répandus.

En complément de la viande ou du poisson dans un repas, on trouve généralement à la fois du riz et des pommes de terre, ainsi qu’une salade composée de laitue, de tomates et d’oignons tranchés. Les légumes comprennent le chou, le chou frisé, la scarole et les haricots verts, bien que vous soyez plus susceptible de les rencontrer en purée avec des carottes et des pommes de terre, ce qui donne la sopa de légumineuses omniprésente qui précède la plupart des déjeuners et des dîners. Il y aura toujours un bol d’olives sur la table pour commencer.

Author: Damien