livre blanc e-book

Rédaction web : comment écrire un livre blanc ?

Le livre blanc ou guide à visée informative fait partie intégrante des types de contenus nécessaires pour un site web d’entreprise, un blog ou un site e-commerce. Avez-vous pour projet de créer vous-même votre livre blanc ? Donc il vous faut apprendre toutes les techniques d’écriture y afférentes.

Rédiger un préambule ou une introduction

Contrairement au chapô, le préambule ou l’introduction sont plus ou moins longs. Plus précisément, si votre livre blanc est de 4000 mots, il doit avoir un préambule de 150 à 200 mots. Dans cette partie, vous présentez votre marque, votre entreprise ou votre boutique en ligne. Vous pouvez parler de vos motivations pour écrire l’e-book. Il s’avère efficace aussi de mettre une ou des citations d’experts dans le préambule. Les citations intéressent toujours les internautes. Si vous ne savez pas comment rédiger un préambule intéressant, vous pouvez recourir au service de rédaction à Madagascar.

Présenter une ou des problématiques

Le livre blanc est une sorte de dissertation, alors que toute dissertation requiert la présence d’une ou des problématiques. Si vous mettez au clair ces problématiques en question, les lecteurs comprennent au préalable que vous leur apporterez des solutions adéquates.

Par conséquent, ils ont envie de poursuivre leur lecture. À l’école comme à l’Université, la problématique se présente souvent sous forme de question. Cela est toujours valable en rédaction web. Il est même possible qu’elle soit une question fermée, qui ne nécessite qu’une réponse « oui » ou « non ». Mais il faut que vos explications soient longues et difficiles à réfuter pour soutenir votre point de vue.

Structurer la liste des solutions données

Tout texte d’une certaine longueur est souvent doté de sommaire. Le sommaire et les numérotations facilitent la navigation des internautes. Structurer revient non seulement à créer un sommaire, mais aussi à soigner la forme du contenu de l’e-book.

Cela veut dire qu’autant que possible, veillez à rendre plus ou moins identique la longueur de chaque paragraphe afin que les lecteurs aient toujours envie de continuer de découvrir vos solutions. Bien entendu, les sous-titres doivent avoir un police trois fois plus grand que les phrases des paragraphes.

Donner des solutions exactes et hors du commun

Si vous parvenez à soigner la forme de la liste de vos solutions, c’est déjà grand-chose, mais il reste un point à éclaircir : les solutions que vous donnez sont-elles exactes et difficiles à trouver ailleurs ?

Il n’est pas nécessaire d’avancer des idées facilement réfutables et donc sans bonnes preuves à l’appui. N’abusez même pas non plus des idées générales que tout le monde accepte sans le moindre doute. Elles sont du genre « Créer un site web pro demande beaucoup de temps ». Qui ne sait pas que cela est chronophage ? « Rédiger un livre blanc de 5000 mots n’est pas facile ». Qui ne sait pas que ce n’est pas facile ?

Des telles idées font perdre la valeur de votre livre blanc et de cette manière, il semble que vous traitez vos lecteurs comme un bébé qui apprend à faire ses premières marches. Précisez toutes vos informations et ils se permettent de lire votre livre blanc jusqu’au bout.

Author: Damien